VIDEO. "Les journalistes ont un problème" : quand Emmanuel Macron tacle la presse

Agacé par une question sur sa visite privée du Taj Mahal (Inde), le président de la République a répondu sèchement à la journaliste l'ayant interrogé, lundi 12 mars. Un tacle qui n'est pas une première pour le chef de l'Etat. 

Voir la vidéo

"Je tiens vraiment à vous remercier pour la grande qualité dont vous venez de faire preuve." Ce n'est pas sans ironie qu'Emmanuel Macron a commencé à répondre à une journaliste française, lors d'une conférence de presse à Bénarès (Inde), lundi 12 mars. Le chef de l'Etat n'a pas caché son agacement face au questionnement de la reporter sur sa visite "privée" au Taj Mahal, lors de sa visite d'Etat de trois jours en Inde

"Je tiens à vous remercier de l’intérêt de votre question après une visite de trois jours dans un pays comme l’Inde", a-t-il lancé à la journaliste. "Si la frustration de ceux qui n’étaient pas là les conduit à poser des questions de ce type, c’est en effet à se poser la question jusqu’au bout de savoir si ça ne devrait pas être totalement fermé aux médias", a poursuivi le président de la République. 

"Les journalistes ne m'intéressent pas"

Ce genre de tacle n'est pas une première pour Emmanuel Macron. A plusieurs reprises, depuis son élection, le chef de l'Etat a vivement réagi aux questions de journalistes portant sur sa stratégie de communication. "Les journalistes ne m’intéressent pas. Ce sont les Français qui m’intéressent", a-t-il ainsi répondu à un journaliste de "Complément d'enquête", le 4 septembre dernier, lors de la visite d'une école à Forbach (Moselle) pour la rentrée. Le reporter l'interrogeait sur sa relation aux médias. 

Les journalistes ont un problème : ils s’intéressent trop à eux-mêmes et pas assez au pays.

Emmanuel Macron

à un journaliste de "Complément d'enquête", le 4 septembre 2017

Le président de la République a tenu ce même discours deux semaines plus tard, lors d'une conférence de presse à l'ONU, à New York (Etats-Unis). "Peut-être que les médias français s’intéressent trop à la communication et pas assez au contenu", a-t-il rétorqué, après une question sur son choix d'accorder une interview à CNN, et non à un média français. "Ça devient un système totalement narcissique", a-t-il lancé à la presse.

Le président de la République, Emmanuel Macron, lors d\'une conférence de presse à Bénarès (Inde), le 12 mars 2018. 
Le président de la République, Emmanuel Macron, lors d'une conférence de presse à Bénarès (Inde), le 12 mars 2018.  (MONEY SHARMA / AFP)