Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo "Je n'ai jamais pensé que la Guyane était une île" : Emmanuel Macron se corrige et réagit à la grève générale

Dans ce message publié sur Twitter, Emmanuel Macron détaille aussi ses propositions pour améliorer la situation du département, en pleine crise.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron, le 25 mars 2017 à La Réunion. (ERIC FEFERBERG / AFP)

"Je sais où vous êtes." Emmanuel Macron a tenté de se rattraper après son imprécision sur la Guyane, qu'il avait qualifié "d'île", dimanche 26 mars. "Je n'ai jamais pensé que la Guyane était une île, a expliqué le candidat à la présidentielle dans un message vidéo publié lundi 27 mars, avant de se justifier. Même si c'est aujourd'hui largement l'île de Cayenne qui est bloquée. Même si, entre l'océan et la forêt amazonienne, il y a parfois beaucoup d'une île dans votre réalité."

Emmanuel Macron détaille ses propositions

Dans ce message publié sur Twitter, Emmanuel Macron détaille aussi ses propositions pour améliorer la situation de la Guyane, en pleine crise. "Il est nécessaire de renforcer la sécurité avec une présence 24 heures sur 24 de la police aux frontières, a notamment expliqué le candidat. 

Dimanche 26 mars, Emmanuel Macron avait déclaré : "La situation en Guyane, depuis plusieurs jours, est grave. Mon premier mot est celui d’un appel au calme parce que bloquer les pistes d’aéroport, bloquer les décollages, parfois bloquer le fonctionnement de l’île, ne peut être une réponse apportée à la situation." Une erreur de géographie qui n'était pas une première pour le candidat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.