"Un geste envers les Insoumis" : la réponse d'Emmanuel Macron

Le leader de la France Insoumise avait demandé à Emmanuel Macron d'adresser un signe à ses électeurs en renonçant à sa réforme du droit du travail. Le leader d'"En Marche !" lui a répondu ce lundi 1er mai.

Voir la vidéo
France 2

Ému par les cris de soutien de ses sympathisants en ce 1er mai, Jean-luc Mélenchon entend bien rester au cœur du débat, et il adresse "un conseil" à Emmanuel Macron : "Madame Le Pen essaye au moins de parler aux Insoumis. (...) Il pourrait faire un geste, il pourrait leur dire 'Je vous ai compris', comme il a l'habitude de le dire, 'je retire mon idée de réforme du Code du Travail'', a-t-il lancé en direction du candidat victorieux du premier tour.

Pas d'"arrangements d'arrière-boutique"

Réponse d'Emmanuel Macron cet après-midi : pas de concession. Le candidat refuse de retirer sa réforme du droit du travail. "Il faut être cohérent jusqu'au bout. S’il n'y a pas de cohérence, il y a des petits arrangements d'arrière-boutique, on bricole des bouts de programme sur des coins de table, c'est ce qui a été ait depuis trente ans et qui a mené à l'échec de toutes les politiques publiques pour l'emploi qui ont été menées depuis trente ans. Ça n'est pas de ça dont nous voulons", explique Benjamin Griveaux, porte-parole d'Emmanuel Macron. Emmanuel Macron campe sur ses positions alors que le vote des 7 millions d'électeurs de Jean-Luc Mélenchon est l'un des enjeux majeurs du second tour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Depuis sa qualification au second tour de l\'élection présidentielle, Emmanuel Macron tente d\'attirer les électeurs de Jean-Luc Mélenchon.
Depuis sa qualification au second tour de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron tente d'attirer les électeurs de Jean-Luc Mélenchon. (ALEXANDROS MICHAILIDIS / SOOC / AFP)