Religion : des imams s'engagent contre le séparatisme islamique

Le président de la République, Emmanuel Macron, devrait prendre la parole, vendredi 2 octobre, au sujet du séparatisme religieux. De leur côté, des imams entendent eux-aussi peser dans cette lutte contre la radicalisation, observe France 3.

France 3

C’est un enjeu majeur du quinquennat d’Emmanuel Macron. La lutte contre le séparatisme islamique devrait faire l’objet d’un discours du président de la République, vendredi 2 octobre. En parallèle, plusieurs imams souhaitent faire entendre leur voix contre la radicalisation. Pour cela, ils ont pris la parole jeudi 1er octobre, dans le 11ème arrondissement, à deux pas des anciens locaux de Charlie Hebdo.

Des imams engagés contre la radicalisation

"Il y a une partie des musulmans qui ont une pratique rigoriste et qui veulent se séparer de cette République", estime Hassen Chalghoumi, l’imam de Drancy (Seine-Saint-Denis) et président de la Conférence des imams de France. Pour Hocine Derouich, l’imam de Nîmes (Gard), "on a besoin de réformer, à travers la formation des imams, à travers l’organisation des associations qui gèrent les mosquées".

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Religion : des imams s\'engagent contre le séparatisme islamique
Religion : des imams s'engagent contre le séparatisme islamique (France 3)