Prime d’activité : fortes affluences aux guichets de la CAF

Suite à l’élargissement de la prime d’activité, de nombreuses personnes se rendent dans les CAF de France afin de faire valoir leurs droits.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Dans toutes les CAF de l’Hexagone, de Strasbourg (Bas-Rhin), en passant par Paris, Lyon (Rhône) ou Saint-Etienne (Loire), des centaines de milliers de personnes ont afflué pour une même demande : celle de la prime d’activité. En une semaine, 120 000 demandes de prime d’activité ont été enregistrées, soit six fois plus qu’en 2018 à la même époque. Un plombier-chauffagiste est notamment venu afin de demander la prime d’activité pour la première fois. Il a bien fait de se déplacer.

5 millions de bénéficiaires potentiels

De nombreux salariés effectuent la demande, car la prime a été élargie. L’an dernier, les salariés gagnant moins de 1,3 de fois le smic par mois pouvaient en bénéficier, soit 3,8 millions de personnes. En 2019, le plafond est fixé à 1,5 smic. Il y a donc 5 millions de bénéficiaires potentiels. Exemple pour un célibataire : son revenu ne devait pas dépasser 1 565 euros par mois. Désormais, il peut gagner jusqu’à 1 787 euros et toucher la prime d’activité. Face à ces nouveautés, la CAF a dû s’adapter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Suite à l’élargissement de la prime d’activité, de nombreuses personnes se rendent dans les CAF de France afin de faire valoir leurs droits.
Suite à l’élargissement de la prime d’activité, de nombreuses personnes se rendent dans les CAF de France afin de faire valoir leurs droits. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)