Présidentielle : un front anti-Le Pen se met en place

Un front républicain semble se mettre en place après le premier tour de la présidentielle. À droite comme à gauche, les appels au ralliement en faveur d'Emmanuel Macron se multiplient.

France 2

Choisir ce qu'il y a de préférable pour le pays. Pour François Fillon, la consigne est claire : "Il n'y a pas d'autre choix que de voter contre l'extrême droite. Je voterai donc en faveur d'Emmanuel Macron". Front républicain également pour Benoît Hamon. Le candidat socialiste battu appelle à voter Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle. En revanche, pas de consigne de vote de la part de Jean-Luc Mélenchon. "Chacun, chacune d'entre vous sait en conscience quel est son devoir", a simplement déclaré le candidat de la France insoumise.

Dupont-Aignan indécis

Suite incertaine du côté de Nicolas Dupont-Aignan, qui laisse encore planer le doute. "En homme libre, le moment venu, je ne me déroberai pas et je ferai part de mon choix". L'heure du choix également pour les élus, nombreux à gauche comme à droite, à appeler à voter pour Emmanuel Macron.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marine Le Pen, candidate à l\'élection présidentielle, au soir du premier tour à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), le 23 avril 2017.
Marine Le Pen, candidate à l'élection présidentielle, au soir du premier tour à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), le 23 avril 2017. (KAY NIETFELD / DPA)