Présidentielle : l'ascension éclair d'Emmanuel Macron

Il y a deux ans et demi, à son entrée au sein du gouvernement de François Hollande, les Français ne connaissaient pas Emmanuel Macron. Depuis, l'ancien ministre n'a jamais cessé de faire parler de lui.

FRANCE 2

Il y a trois ans, son visage était inconnu du grand public. Désormais, il est accueilli comme une rock star devant des salles de meeting bondées. Une transformation abordée il y a à peine un an. En avril 2016, il est encore ministre de l'Économie, mais il décide de jouer sa carte personnelle. "J'ai décidé qu'on allait créer un mouvement politique. Un mouvement politique nouveau. C'est un mouvement politique qui ne sera pas à droite, qui ne sera pas à gauche", avait alors déclaré Emmanuel Macron. C'est la création du mouvement "En Marche !". Les militants sont jeunes et se sont inscrits sur internet. Ils ont une méthode : le porte-à-porte.

Les sondages lui sourient

Mais la stratégie personnelle d'Emmanuel Macron agace vite François Hollande et Manuel Valls. Malgré tout le ministre de l'Économie continue les meetings et durcit le ton. Il se positionne comme un candidat antisystème, ce qui lui réussit dans les sondages. En août dernier, il quitte le gouvernement. Trois mois plus tard, il confirme son intention de briguer le mandat présidentiel. Le mouvement "En Marche !" revendique déjà plus de 250 000 adhérents. En un temps record, Emmanuel Macron, 39 ans, a organisé une campagne plus efficace que les partis traditionnels.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, candidat d\'En marche !, le 23 avril 2017 au Touquet (Pas-de-Calais).
Emmanuel Macron, candidat d'En marche !, le 23 avril 2017 au Touquet (Pas-de-Calais). (ALEXEY VITVITSKY / SPUTNIK / AFP)