Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron a "envie" d'être candidat mais n'a pas encore décidé

"Dès qu'il y aura les conditions sanitaires qui le permettent et que j'aurai clarifié ce sujet, en moi-même et par rapport à l'équation politique, je dirai ce qu'il en est", précise le chef de l'Etat dans "Le Parisien". 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le président Emmanuel Macron à l'Elysée, à Paris, le 30 novembre 2021. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

Y pense-t-il en se rasant ? Emmanuel Macron a en tout cas "envie" d'être candidat à la présidentielle, confie-t-il au Parisien, mardi 4 janvier. Le président ajoute que sa décision est en train de se "consolider" mais qu'elle n'est pas encore complètement sûre. "Il n'y a pas de faux suspens. J'ai envie. Dès qu'il y aura les conditions sanitaires qui le permettent et que j'aurai clarifié ce sujet, en moi-même et par rapport à l'équation politique, je dirai ce qu'il en est avec la même liberté car je ne veux rien m’interdire. J’ai toujours été libre, c’est ce qui m’a permis de faire", assure-t-il.

"Est-ce que je continue à avoir des ambitions, des rêves et des volontés pour notre pays ? Oui. Est-ce le temps des choix personnels alors que j’ai des décisions importantes à prendre à très court terme face à la pandémie ? Non. Est-ce que ce moment va venir, plutôt tôt que tard compte tenu du calendrier ? Oui. Cette décision se consolide en mon for intérieur. J’ai besoin d’être sûr d’être en capacité d’aller aussi loin que ce que je veux", ajoute le chef de l'Etat.

En tête dans les sondages

"Cette décision se consolide en mon for intérieur. J'ai besoin d'être sûr d'être en capacité d'aller aussi loin que ce que je veux", poursuit le président, interrogé par des lecteurs du quotidien.

Donné en tête dans les sondages, Emmanuel Macron a formulé vendredi des vœux résolument optimistes sur le sanitaire, l'économie et son bilan mais aussi "pour 2022". Sa reconduction relèverait de l'exploit : il deviendrait le premier président de la République réélu au suffrage universel hors cohabitation.

Quand se déclarera-t-il ? De l'avis de tous, ce ne sera pas avant le 19 janvier, date à laquelle l'hôte de l'Elysée s'adressera aux eurodéputés dans le cadre de la présidence française du Conseil de l'Union européenne. La fenêtre de tir souvent évoquée se situe entre fin janvier et début février. Mais ce ne sont que des supputations. "Il décide toujours tard et au dernier moment", rappelle un proche à franceinfo.

L'opposition l'accuse de faire campagne sans le dire. "Clairement, Emmanuel Macron est candidat et son temps de parole n'est pas décompté comme tel", a fustigé Jean-Luc Mélenchon, après l'allocution présidentielle du 9 novembre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.