Opération séduction d'Emmanuel Macron en Chine

En visite d'État en Chine, Emmanuel Macron a indiqué ce lundi 8 janvier que son ambition était de placer la France et l'UE en partenaire principal de Pékin.

Voir la vidéo
France 3

Accueil chaleureux ce lundi soir à Pékin du président français par son homologue chinois. Signe d'une grande marque d'intérêt, les deux couples présidentiels se sont retrouvés pour un dîner à quatre. Tout au long de la journée, Emmanuel Macron a multiplié les amabilités. C'est par la ville de Xi'an, chère au coeur de Xi Jinping, qu'il a choisi de démarrer sa visite. Elle fut le point de départ de la route de la Soie que le président chinois envisage de relancer entre la Chine et l'Europe.

L'écologie au premier plan

La nouvelle route de la Soie est un projet jugé parfois expansionniste, d'où cet avertissement du chef de l'État : "Ces nouvelles routes de la Soie ne peuvent être des routes d'une nouvelle hégémonie qui viendront en quelque sorte mettre en état de vassalité les pays qu'elles traversent". Pour Emmanuel Macron, la relance des relations économiques passe par la bataille climatique. Il aura l'occasion de le répéter. Il a promis de revenir au moins une fois par an en Chine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République Emmanuel Macron lors de son arrivée à l\'aéroport de Pékin (Chine), le 8 juillet 2018.
Le président de la République Emmanuel Macron lors de son arrivée à l'aéroport de Pékin (Chine), le 8 juillet 2018. (LUDOVIC MARIN / POOL)