Mesures gouvernementales : ces 10 milliards d'euros qui font débat

Les mesures annoncées par Emmanuel Macron et l'annulation de la hausse de la taxe carbone représentent 10 milliards d'euros à débourser pour l'État. Certains économistes s'enthousiasment de ces 10 milliards de pouvoir d'achat, qui pourraient selon eux relancer la croissance.

FRANCE 2

100 € de plus pour les travailleurs au smic, la hausse de la CSG abandonnée pour certains retraités, les heures supplémentaires défiscalisées... Des mesures annoncées par Emmanuel Macron en début de semaine qui vont coûter cher : 10 milliards d'euros. Mais est-ce vraiment une mauvaise nouvelle pour l'État ? Non, selon Mathieu Plane, économiste à l'OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques), qui assure que c'est une aubaine qui pourrait rapporter un demi-point de croissance.

L'État risquerait de s'endetter encore davantage

Lorsque l'État redistribue de l'argent aux ménages, une bonne partie est dépensée. Achats du quotidien, mais aussi loisirs et vacances : les consommateurs font tourner les entreprises et cela dope l'économie. Mais pour d'autres économistes, c'est un pari risqué à long terme. Distribuer plus d'argent aux ménages pourrait obliger l'État à s'endetter encore davantage. Une dette déjà colossale, qui s'élève aujourd'hui à 99% du PIB, la richesse nationale, et qui pourrait encore s'alourdir. Distribution des richesses ou rigueur budgétaire : un choix politique, alors que la Banque de France prévoit un ralentissement de la croissance pour le dernier trimestre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le salaire net devrait augmenter au 1er octobre 2018.
Le salaire net devrait augmenter au 1er octobre 2018. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)