Jeanne d'Arc 2018 : le père de Mathilde, victime de racisme, demande à Emmanuel Macron de présider les fêtes johanniques à Orléans

Le père de Mathilde, la jeune fille métisse choisie pour incarner Jeanne d'Arc aux fêtes johanniques en mai à Orléans, demande à Emmanuel Macron de venir présider l'événement, a rapporté France Bleu Orléans.

Emmanuel Macron, alors ministre de l\'Économie, aux fêtes johanniques en 2016 à Orléans.
Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie, aux fêtes johanniques en 2016 à Orléans. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Le père de Mathilde Edey Gamassou, une jeune fille métisse qui subit des attaques racistes, parce qu'elle va incarner Jeanne d'Arc aux fêtes johanniques d'Orléans, demande à Emmanuel Macron de venir présider l'événement, rapporte France Bleu Orléans vendredi 23 février.

Depuis sa désignation, comme incarnation de Jeanne d'Arc aux fêtes johanniques à Orléans, Mathilde est victime d'une déferlante de haine raciale sur les réseaux sociaux. Une enquête préliminaire a par ailleurs été ouverte par le procureur de la République d'Orléans pour incitation et provocation à la haine raciale.

"Venez ici et maintenant célébrer la France"

"Je crois que là, maintenant, et cette année précisément, c'est Jeanne d'Arc qui lance un appel, a affirmé le père de Mathilde. Elle demande à Emmanuel Macron de venir célébrer les valeurs de la France, ses valeurs éternelles, à Orléans le 8 mai 2018."

"Venez, ici et maintenant, célébrer la France et ce qui nous réunit tous ensemble", lance le père de la jeune fille. En 2016 Emmanuel Macron avait présidé les fêtes johanniques, en tant que ministre de l’Économie.

Selon la tradition, l'année qui suit l'élection à la tête de l'État (ou à défaut, au cours de son mandat), le nouveau chef de l'État préside également les fêtes johanniques d’Orléans. Sous la cinquième République, Charles de Gaulle, Valéry Giscard d’Estaing, François Mitterrand et Jacques Chirac ont d'ailleurs suivi cette coutume. Emmanuel Macron avait été sollicité par le maire d’Orléans pour être l'invité d'honneur le 8 mai prochain, mais il a décliné cette invitation pour des raisons d'agenda. 

Loin de cette agitation, Mathilde, continue à s'investir pleinement dans son rôle. Ce week-end, elle sera à Domrémy, dans les Vosges, le village natal de Jeanne d'Arc.