Impôt sur le revenu : les gagnants et les perdants

La baisse de l'impôt sur le revenu promise par Emmanuel Macron bénéficiera surtout aux classes moyennes.

France 3

C'est l'une des mesures les plus attendues parmi les annonces faites par le président de la République jeudi 25 avril. La baisse de l'impôt sur le revenu de 5 milliards d'euros ne concernera pas tous les Français qui payent cet impôt. Concrètement, pour appliquer cette baisse, le journaliste Victor Frédéric explique en plateau du 19/20 de France 3 que "la première piste du gouvernement serait de rajouter une nouvelle tranche d'impôt en dessous de celle à 14%, à 10% par exemple. Il pourrait aussi choisir de baisser les taux d'imposition des deux tranches les plus basses. L'objectif de ces deux mesures est de faire profiter la baisse d'impôt aux classes moyennes, une baisse qui devrait atteindre en moyenne 300 € par an et par foyer fiscal."

Les plus aisés ne devraient pas en profiter

Cette proposition ne concerne que les "Français qui payent des impôts, rappelle le journaliste. Un peu plus de 17 millions de foyers fiscaux, et parmi eux, Bercy veut éviter que les plus riches n'en profitent. Ils visent les 417 000 foyers qui sont imposés jusqu'à 41%".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le prélèvement à la source de l\'impôt sur le revenu doit entrer en viguer le 1er janvier 2019 en France.
Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu doit entrer en viguer le 1er janvier 2019 en France. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)