"Ici il ne risque pas grand-chose" : Emmanuel Macron débute son tour de France en terrain conquis à Saint-Cirq-Lapopie

Le chef de l'État débute mercredi dans le Lot un tour de France pour "prendre le pouls" des Français. Il visitera en premier lieu le village touristique de Saint-Cirq-Lapopie, une commune qui a voté pour lui à près de 78% en 2017.

Article rédigé par
Caroline Felix - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.

Le village touristique de Saint-Cirq-Lapopie, dans le Lot.
 (CAROLINE FELIX / RADIO FRANCE)

À un an de la présidentielle, Emmanuel Macron démarre mercredi 2 juin dans le Lot un "tour de France des territoires" pour "prendre le pouls" des Français. Le chef de l’État va visiter mercredi 2 juin le village touristique de Saint-Cirq-Lapopie puis demain celui de Martel. Ces lieux permettent "de comprendre en France ce qui est accepté et ce qui ne l’est pas", si l'on s'en tient aux mots d’Emmanuel Macron à la revue Zadig dans une récente interview. Il effectuera en juin et juillet une dizaine de déplacements de la sorte. Saint-Cirq-Lapopie est donc le début de cette tournée : il y parlera économie touristique... dans un terrain conquis ou presque.

"Il est chez lui, à Saint-Cirq !"

Saint-Cirq-Lapopie est une carte postale : un village tout en pierres, perché en haut d’une falaise. Emmanuel Macron y sera reçu par Gérard Miquel, le maire LREM de la commune. "Il est chez lui, à Saint-Cirq !, assure l'édile. Il sera bien accueilli, je n'en doute pas. Il aime le Lot, ces zones rurales où les gens lui tiennent un discours de vérité, sans ambages."

Le village de Saint-Cirq-Lapopie, dans le Lot (France) le 1er juin 2021 (CAROLINE FELIX / FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

C’est la quatrième fois que le maire accueille le président : deux fois en 2016 pendant la campagne et une fois en 2019 lors du grand débat. Emmanuel Macron va donc prendre le pouls d'un village qui a voté à près de 78% pour lui au second tour en 2017. "Ce n'est pas là qu'il va se faire le plus chahuter, sourit Delphine, une habitante. C'est aussi pour ça qu'il vient là. C'est plutôt des retraités aisés qui vivent ici et c'est sûr qu'il n'y aura pas de dissidents pour embêter."

"Pour démarrer sa campagne, c'est un département où il ne risque pas grand-chose."

Delphine

à franceinfo

Emmanuel Macron déambulera dans le village et discutera avec des commerçants. Ceux que franceinfo a rencontrés ont peu de choses à reprocher à l'actuel président de la République. Ce sont pour l'essentiel des saisonniers, dans un village ultra-touristique, plutôt épargné par la baisse de fréquentation liée au Covid-19. L’année dernière, Sylvie a presque compensé le manque de touristes étrangers grâce aux Français : "Ça se passe bien, indique-t-elle. L'année dernière, en effet, il y avait du monde et on a travaillé. Cela ne rattrape pas tout, mais au moins, on a pu passer un petit cap. En espérant que cette année, on fasse pareil."

Seule ombre au tableau : le problème du recrutement des serveurs. Sylvain Malbec, gérant du restaurant, espère que le président l’abordera pendant le conseil municipal auquel il assistera. "Il nous manque trois salariés minimum, soupire-t-il. Pour l'instant ça va, mais pour juillet-août..." En tous cas ils sont tous d’accord sur un point : une visite médiatique d’Emmanuel Macron, cela fait toujours de très belles retombées touristiques.

Le Lot attend Emmanuel Macron : reportage de Caroline Félix
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.