Hulot : le ministre confirme sa place au gouvernement et rassure Macron

En plateau, la journaliste de France 3 Danièle Sportiello décrypte l'annonce faite par le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, ce dimanche 15 octobre dans les colonnes du "Journal du Dimanche".

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Alors que son éventuelle démission était redoutée par ses sympathisants, le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, s'est montré rassurant ce dimanche 15 octobre dans les colonnes du "Journal du Dimanche". "'Je ne recule jamais', dit Nicolas Hulot dans le JDD, avec une forme d'orgueil", analyse en plateau la journaliste de France 2 Danièle Sportiello. "Et ce 'J'y suis, j'y reste', c'est bon pour Emmanuel Macron, qui est sûr pour l'instant de garder ce ministre si populaire dans son gouvernement".

Un "électron libre" cajolé par Emmanuel Macron

Des rumeurs de démission qui rappellent que Nicolas Hulot est "un électron libre", selon la journaliste. "Il n'est pas dans le moule du politique. Il aurait eu maintes fois l'occasion de claquer la porte du gouvernement", citant l'exemple de l'interdiction du glyphosate, pas encore formulée par le gouvernement, ou encore celui de la fermeture de réacteurs nucléaires, tout juste entamée avec celle de la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin). "Quant à la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), auquel Nicolas Hulot est très opposé, c'est toujours le flou artistique. Alors, pour un militant écologiste, tout ça, c'est un peu difficile à vivre". Toutefois, les François restent sceptiques quant à sa marge de manœuvre, un sondage Ifop pour le "JDD" faisant état de 61% de sondés jugeant qu'il représente surtout un symbole ou une caution. Les relations entre le ministre et Emmanuel Macron "sont au beau fixe". "Nicolas Hulot a été invité à dîner en tête à tête cette semaine à l'Élysée, donc il est très cajolé, ce ministre".

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire.
Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)