Grève : Emmanuel Macron face au "mur" du 5 décembre

La situation se complique pour l'exécutif, quelques jours avant la grève annoncée du 5 décembre. Emmanuel Macron est en déplacement à partir de jeudi 21 novembre dans sa ville natale d'Amiens (Somme). Les explications de la journaliste Catherine Demangeat, en duplex sur place. 

france 3

La journée de grève du 5 décembre sera un véritable test pour Emmanuel Macron, en déplacement à Amiens (Somme) à partir de jeudi 21 novembre. "L'Élysée et l'entourage du chef de l'État parlent même du 'mur' du 5 décembre. Dans cette perspective, Emmanuel Macron s'organise pour pouvoir gérer au plus près le mouvement à venir. Son agenda international, très chargé en décembre, a été allégé. Un déplacement en Côte d'Ivoire a été reporté et sa présence à la COP 25 à Madrid (Espagne) mise en suspens", explique la journaliste Catherine Demangeat, en duplex depuis Amiens.

Les ministres appelés à se montrer vigilants

"À l'Élysée, on s'interroge. Ce mouvement sera-t-il impopulaire ? Y aura-t-il une agrégation des colères ? En tout cas, l'Élysée refuse jeudi soir de commenter la position de Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT. Dans ce contexte tendu, consigne a été donnée à tous les ministres par le président de surveiller de près les débuts d'incendie qui pourraient survenir dans leur secteur, et le cas échéant, de les éteindre au plus vite", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, le 19 novembre 2019.
Emmanuel Macron, le 19 novembre 2019. (IAN LANGSDON / AFP)