Gouvernement : une rentrée à risques

Dès le mois de septembre, le calendrier sera chargé pour le gouvernement et Emmanuel Macron.

France 2

Une rentrée à haut risque attend Emmanuel Macron et le gouvernement. Avec l'affaire Benalla, l'opposition revient en force et remotivée. La réforme constitutionnelle est au point mort, aucune date n'a été fixée pour une reprise des débats, mais l'Élysée annonce qu'il ne compte renoncer. Autre dossier brûlant, le budget ;: des coupes drastiques sont à prévoir, d'autant que l'économie ralentit et que la France doit impérativement réduire ses déficits. Dans ce contexte, des doutes subsistent sur le plan pauvreté, reporté cet été et attendu début septembre.

La réforme des retraites est très attendue

Autre réforme explosive : celle des retraites. Jean-Luc Mélenchon promet d'en faire la mère de toutes les batailles. Plusieurs réformes de société sont également à l'ordre du jour comme la PMLA pour le couple de femmes et le service national universel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Edouard Philippe, le 31 juillet 2018 à l\'Assemblée nationale.
Le Premier ministre, Edouard Philippe, le 31 juillet 2018 à l'Assemblée nationale. (GERARD JULIEN / AFP)