François Hommeril ne croit pas aux promesses du Président Macron

Président des syndicats CFE-CGC, François Hommeril n'a pas été convaincu par les annonces d'Emmanuel Macron.

France 3

François Hommeril, président des syndicats CFE-CGC, a critiqué l'annonce d'Emmanuel Macron concernant la baisse de l'impôt sur le revenu. "C'est toujours une bonne façon de donner du pouvoir d'achat mais les 5 millions d'euros, je veux les mettre en perspective avec l'impôt sur le revenu pendant le quinquennat 2012-2017", déclare-t-il. À l'époque, cet impôt s'était élevé à près de 18 millions d'euros selon lui, touchant principalement les classes moyennes. Il veut surtout savoir où va aller cet argent, craignant que cela profite davantage aux entreprises.

Méfiant sur la réforme des retraites

Parmi les annonces d'Emmanuel Macron, listées jeudi 25 avril, la problématique des retraites a été évoquée. François Hommeril estime que le Président a joué sur les mots en affirmant que l'âge légal de départ à la retraite n'augmenterait pas. "La durée de cotisation est de 42 ans", souligne-t-il. "Quand vous rentrez sur le marché du travail, si tant est que vous ayez fait un peu d'études, aux alentours de 23/24 ans, ça vous renvoie à un âge de retraite de 65, 66, 67 ans. Aujourd'hui, l'âge de départ moyen en France est de 62 ans." Le syndicaliste compte se battre contre ce projet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Francois Hommeril, président de la Confédération française de l\'encadrement-Confédération générale des cadres, le 23 mai 2017.
Francois Hommeril, président de la Confédération française de l'encadrement-Confédération générale des cadres, le 23 mai 2017. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)