"France 2030" : "Il y a cette idée d'une plus grande indépendance", selon l'économiste Mathieu Plane

Mathieu Plane, directeur adjoint du département analyse et prévision de l’Observatoire français des conjonctures économiques réagit après l'annonce du plan de relance "France 2030" par Emmanuel Macron mardi 12 octobre.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Mathieu Plane, économiste à l’OFCE, était l'invité éco de franceinfo le jeudi 15 octobre 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"Il y a cette idée de réparer, il y a aussi cette idée d'une plus grande indépendance", assure sur franceinfo mardi 12 octobre Mathieu Plane, économiste, directeur adjoint du département analyse et prévision de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), après la présentation du plan de relance de 30 milliards d'euros, "France 2030" par Emmanuel Macron.

"Il y a des éléments qui font que la France doit se renforcer pour générer plus de croissance"

Mathieu Plane

à franceinfo

"On parle aussi de souveraineté. Ce sont des mots qui reviennent à la suite de cette crise du Covid-19, notamment sur la question de la santé", explique Mathieu Plane. "Emmanuel Macron a aussi cité les masques, les médicaments, notre dépendance vis-à-vis de la Chine, sur certains principes actifs. Donc, il y a des éléments qui font que la France doit se renforcer pour générer plus de croissance", assure-t-il.

"La question de l'énergie est fondamentale. Avec le nucléaire, est-ce qu'on va plus loin ou pas ? Là, le chemin est assez clair. Et puis, la question de l'alimentaire aussi, et celle de l'indépendance de l'industrie, sur certains composants industriels. Il y a des enjeux à la fois économiques et de souveraineté qui sont importants et qui ont été clairement annoncés ici", analyse Mathieu Plane.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.