Emmanuel Macron vise une quarantaine de contrats avec la Chine

Pour sa seconde visite officielle en Chine, Emmanuel Macron a fait une première escale à Shanghai. Objectif : décrocher une quarantaine de contrats.

franceinfo

Opération séduction à Shanghai pour Emmanuel Macron. Le chef de l'État est arrivé lundi 4 novembre en Chine avec une cinquantaine d'entreprises. Objectif : doper les exportations françaises, car Paris accuse un déficit commercial gigantesque avec Pékin : 30 milliards d'euros. Concrètement, la Chine vend bien plus à la France qu'inversement. Alors Emmanuel Macron entend rétablir l'équilibre avec l'UE. Mercredi sera signé un contrat UE-Chine sur les indications géographiques protégées. Le but : labelliser une centaine de produits européens comme le fromage et le vin. Une manière de dissuader les Chinois de verser dans la contrefaçon.

L'agroalimentaire, le nucléaire, la santé

Autre objectif : obtenir de la Chine le principe de zonage, notamment pour l'exportation de porc. Ce dispositif permettrait en cas de contamination, par exemple d'un élevage de porcs bretons, que les éleveurs alsaciens continuent d'exporter en Chine. Emmanuel Macron espère en tout la signature d'une quarantaine de contrats avec son partenaire chinois, notamment dans l'agroalimentaire, le nucléaire et la santé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les présidents chinois Xi Jinping (D) et français Emmanuel Macron (G) dégustent du vin sur le pavillon français de la foire aux exportations de Shanghai (Chine), le 5 novembre 2019.
Les présidents chinois Xi Jinping (D) et français Emmanuel Macron (G) dégustent du vin sur le pavillon français de la foire aux exportations de Shanghai (Chine), le 5 novembre 2019. (LUDOVIC MARIN / AFP)