Cet article date de plus de deux ans.

Entreprises : la réforme qui oppose Emmanuel Macron au Medef

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
6mediadéfinitionentreprises
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

L'État souhaite que les dirigeants d'entreprises se soucient davantage de leurs salariés et de l’environnement et pensent moins à engranger des bénéfices. Mais il bute sur le Medef.

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire est chargé d'une petite révolution. Dans le Code civil actuel, l'entreprise est définie par son objectif : "partager le bénéfice", selon l'article 1832. Le gouvernement veut changer cette définition. "Nous allons faire évoluer l'objet social des entreprises qui ne peut plus être le simple profit sans considérations aucunes pour les femmes et les hommes qui travaillent, sans regard sur les désordres environnementaux", a affirmé le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot.

Le Medef bloque

C'est très juridique, mais ça peut devenir très concret. Si le but de l'entreprise n'est plus seulement le profit, l'entreprise peut privilégier l'emploi de ses salariés. En France, la Camif fait figure d'exemple. Elle essaie de vendre des produits bons pour l'environnement ou qu'il n'y ait pas trop d'écart entre les salaires. Le premier défenseur de ce capitalisme responsable est Emmanuel Macron. Mais pour l'instant, le Medef est totalement opposée cette redéfinition de l'entreprise.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.