Emmanuel Macron va une nouvelle fois réunir le Congrès à Versailles

Le chef de l'Etat s'exprimera devant les parlementaires "dans les premiers jours de juillet", selon "Le Monde".

Emmanuel Macron prend la parole devant le Parlement réuni en Congrès, le 3 juillet 2017 à Versailles (Yvelines).
Emmanuel Macron prend la parole devant le Parlement réuni en Congrès, le 3 juillet 2017 à Versailles (Yvelines). (ERIC FEFERBERG / AFP)

Grand oral, acte II. Après l'avoir fait en 2017, Emmanuel Macron s'exprimera début juillet devant le Parlement réuni en Congrès à Versailles, révèle Le Monde mercredi 23 mai. "Le président de la République a la volonté de s’exprimer devant l'Assemblée nationale et le Sénat pour honorer un engagement de campagne", explique au quotidien Christophe Castaner, secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement.

Un "exercice narcissique"

Selon l'Elysée, le chef de l'Etat s'attachera à faire un état des lieux du pays, un an après son arrivée au pouvoir, et présentera les réformes à venir. Une méthode qu'il entend instituer chaque année, dans une espèce d'adaptation du traditionnel discours sur l'état de l'Union effectué par le président américain. "Ritualiser ce rendez-vous est un bon moyen de conforter sa présidentialité et d’inscrire son quinquennat dans l’héritage gaullo-mitterrandien", explique au Monde un conseiller de l'Elysée.

Comme en 2017, cette initiative provoque de vives critiques au sein de l'opposition. "Si c’est pour nous dire que tout va bien, il a déjà eu deux émissions sur mesure pour nous le chanter", s'agace ainsi le patron du PS Olivier Faure, cité par le quotidien. Le président du groupe Les Républicains à l'Assemblée, Christian Jacob, étrille de son côté un "exercice narcissique" d'un président "imbu de lui-même".