Emmanuel Macron : un premier discours exalté

Une heure 45 de discours pour Emmanuel Macron lors de son meeting à Paris. C'est un ton surprenant et libéré qu'a pris l'ancien ministre de l'Économie pour ce premier meeting ce samedi 10 décembre.

France 2

Pour la journaliste Nathalie Saint-Cricq, Emmanuel Macron, lors de son meeting ce samedi 10 décembre, s'est "libéré de la statue du commandeur de son ancien mentor, même s'il refuse ce thème". Emmanuel Macron était quelque peu habité, "on l'a vu crier, il parlait à la foule en disant 'mes amis', c'était un véritable show à l'américaine", ajoute la journaliste sur le plateau de France 2.

Mélange entre droite et gauche

Avec la primaire à gauche de Manuel Valls, Emmanuel Macron est clairement conscient qu'il "est obligé de gauchir son discours et que de l'autre côté François Fillon avec la primaire à droite, a droitisé le sien." Emmanuel Macron a une voix assez large, "la voix du centre, mais pas le centre mou, un centre qui peut donner envie et c'est là tout l'enjeu". Son discours est un mélange de valeurs, entre droite et gauche, "son mot à lui c'est progressiste", conclut Nathalie Saint-Cricq.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron lors d\'un meeting à Paris, le 10 décembre 2016.
Emmanuel Macron lors d'un meeting à Paris, le 10 décembre 2016. (BENOIT TESSIER / REUTERS)