Emmanuel Macron : la fin de l'état de grâce pour le chef de l'État ?

Serait-ce la fin de l'état de grâce pour Emmanuel Macron ? Près de trois mois après son élection, le chef de l'État perd 10 points de popularité selon un sondage IFOP. Comment expliquer une telle baisse ?

FRANCE 2

C'est un premier coup d'arrêt pour Emmanuel Macron : 54% des Français se diraient satisfaits du chef de l'État aujourd'hui, selon un sondage de l'IFOP. Il perd 10 points de popularité en un mois. "L'affaire du général de Villiers a abîmé l'image du président de la République. Nous avons aussi des mécontentements qui s'expriment parmi les retraités sur l'annonce de la hausse de la CSG qui va les concerner. De la même façon, des sympathisants de gauche voient d'un très mauvais oeil la réforme du Code du travail", explique Jérôme Fourquet, le directeur du département opinion de l'IFOP.

Une popularité qui reste bonne

Selon l'IFOP, la communication du chef de l'État est aussi critiquée par certains Français. Néanmoins, avec 54% de satisfaits, rien d'alarmant quand on le compare à ses prédécesseurs trois mois après leur élection. Pour Emmanuel Macron, la rentrée chargée en réformes s'annonce comme un moment de vérité en matière de popularité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, le 19 juillet 2017, lors de la 17e étape du Tour de France entre La Mure (Isère) et Serre Chevalier (Hautes-Alpes).
Emmanuel Macron, le 19 juillet 2017, lors de la 17e étape du Tour de France entre La Mure (Isère) et Serre Chevalier (Hautes-Alpes). (DE WAELE TIM / TDWSPORT SARL / AFP)