Emmanuel Macron et Mario Draghi veulent réformer le traité de Maastricht

Publié Mis à jour
Emmanuel Macron et Mario Draghi veulent réformer le traité de Maastricht
FRANCEINFO
Article rédigé par
N. El Khaouafi - franceinfo
France Télévisions

Puisqu’elles ne peuvent pas les respecter, la France et l’Italie plaident pour une réforme des règles budgétaires européennes destinées à limiter les déficits. Décryptage du journaliste franceinfo Naoufel El Khaouafi. 

Les règles budgétaires européennes destinées à limiter les déficits seront-elles bientôt réformées ? C’est en tout cas le souhait d’Emmanuel Macron et de Mario Draghi qui ont co-signé une tribune dans le Financial Times, publiée jeudi 23 décembre 2021. "On parle des différents critères qui s’appliquent à la gestion financière des pays membres de l’euro", explique Naoufel El Khaouafi, journaliste franceinfo. Parmi ces modalités qui étoffent le traité de Maastricht, deux suscitent la controverse. "La première, c’est qu’un pays membre ne doit pas avoir un déficit supérieur à 3% du PIB, la deuxième c’est celle de la dette publique qui doit être inférieure à 60% du PIB", énumère le journaliste en plateau. Problème : ces différents taux sont respectés de manière inégale par les différents États membres, notamment depuis le début de la pandémie de Covid-19. 

Assouplir les critères budgétaires 

Dans cette même tribune, le président français et son homologue italien disent souhaiter "disposer d’une plus grande marge de manoeuvre et pouvoir réaliser les dépenses clés nécessaires à notre avenir et notre souveraineté", rapporte Naoufel El Khaouafi. La réforme de ces critères du traité de Maastricht sera donc l’une des priorités de l’Union européenne dans les prochaines semaines. Emmanuel Macron devrait suivre le dossier d’encore plus près alors que la France s’apprête à prendre la tête de la présidence tournante de l’UE en janvier 2022. 



Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.