Emmanuel Macron "a été poussé à cette intervention par d’autres personnalités importantes de la majorité" selon Saveria Rojek

Publié
Emmanuel Macron "a été poussé à cette intervention par d’autres personnalités importantes de la majorité" selon Saveria Rojek
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Sur le plateau du 23h de Franceinfo mercredi 22 juin, Saveria Rojek, journaliste, éditorialiste politique et auteure du livre "Résurrection" aux éditions Stock, analyse l’allocution télévisée d’Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron a pris la parole face aux Français lors d’une allocution télévisée diffusée mercredi 22 juin. Pourtant, selon Saveria Rojek, journaliste, éditorialiste politique et auteure du livre Résurrection aux éditions Stock, le président de la République "n’était pas tout à fait favorable à l’idée de s’exprimer, il ne voyait presque pas la nécessité de le faire. (…) Ce qui semble incroyable mais ce qui dit aussi quelque chose de l’isolement un peu dans lequel il est encore et peut-être du fait qu’il n’ait pas tout à fait bien entendu le message visiblement que lui ont envoyé les Français dimanche dernier. Donc il a été poussé à cette intervention par d’autres personnalités importantes de la majorité : Edouard Philippe, François Bayrou qui lui disaient ‘il faut y aller, il faut parler’", explique-t-elle sur le plateau du 23h de Franceinfo.

Une stratégie qui interroge

Saveria Rojek revient aussi sur la stratégie adoptée par Emmanuel Macron. "De prendre les oppositions à témoin en leur disant vous avez 48 heures pour répondre, ça je trouve ça pas très habile en plus parce qu’effectivement, on prend tout le temps comme référence les coalitions à l’allemande. Angela Merkel, elle a mis trois, quatre mois pour trouver un projet avec un programme. Ce soir, on n’a pas parlé de programme. On parle de nouvelle méthode, qu’est-ce qu’il y a dedans ? C’est ça le problème", déclare-t-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.