Emmanuel Macron à Amiens : un retour très attendu chez Whirlpool

Vendredi 22 novembre, Emmanuel Macron a rencontré les ex-salariés de l'usine Whirlpool d'Amiens (Somme), qui avaient besoin de s'adresser à lui et d'e lui exposer leur détresse. Une passe d'armes intense, avec un nouveau rendez-vous fixé dans un an.

FRANCE 2

Il l'avait promis. Emmanuel Macron revient à l'usine Whirlpool d'Amiens (Somme), deux ans et demi après la passe d'armes avec Marine Le Pen pendant la présidentielle de 2017. L'usine annonçait alors sa délocalisation en Pologne. Une fois à l'Élysée, le nouveau président s'était engagé sur le dossier, mais depuis, la reprise de l'usine a échoué. Au matin du vendredi 22 novembre, les échanges avec les anciens salariés sont francs. "Vous ne savez pas ce qu'on a vécu pendant un an", lance une femme.

Interpellé par le député LFI François Ruffin

Les salariés cherchent des responsables. Face aux salariés, Emmanuel Macron tient à rappeler ses engagements. Mais il se fait interpeller par le député de La France Insoumise François Ruffin. C'est alors Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, qui se sent visée. Le président justifie alors sa ligne. Il souhaite que le site soit réindustrialisé le plus vite possible.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République, Emmanuel Macron, lors d\'une conférence de presse à Nesle (Somme), le 22 novembre 2019.
Le président de la République, Emmanuel Macron, lors d'une conférence de presse à Nesle (Somme), le 22 novembre 2019. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)