Élections européennes : les ambitions d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron se lance dans la campagne des élections européennes. Il publie mardi 5 mars une tribune publiée dans les 28 pays de l'Union. Il y expose son programme pour l'Europe.

FRANCE 2

"Je prends la liberté de m'adresser directement à vous." C'est par cette phrase qu'Emmanuel Macron s'adresse, mardi 5 mars, aux 28 pays de l'Union européenne dans une tribune. Le chef de l'État plaide pour une nouvelle politique commerciale, pour que les entreprises européennes puissent se battre à armes égales avec celles des États-Unis ou de la Chine. Tout en évoquant la mise en place d'un salaire minimum, qui lutterait contre les travailleurs détachés.  

Emmanuel Macron déclare également que "nous devons interdire le financement des partis politiques européens par des puissances étrangères". Ce que dénonce, en France, le Rassemblement national : "Nous n'avons pas accès aux banques françaises. Il faut bien que l'on trouve un financement ailleurs", plaide le député du Nord Sébastien Chenu.  

Peu de réactions à Bruxelles 

À Bruxelles, "les dirigeants européens ne se sont pas précipités pour réagir à cette tribune" explique le correspondant de France 2 Valéry Lerouge. Mais Emmanuel Macron bénéficie tout de même du "large soutien" du Premier ministre belge Charles Michel.  

Le manque de réactions au niveau européen s'explique par le fait qu'on ne veut pas participer à ce qui ressemble à un début de campagne pour le parti présidentiel français. "Pas question pour les institutions de s'immiscer dans la politique intérieure", rappelle Valéry Lerouge.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, le 1er mars 2019, à Bordeaux. 
Emmanuel Macron, le 1er mars 2019, à Bordeaux.  (CAROLINE BLUMBERG / AFP)