Droits de succession : Emmanuel Macron répond fermement à Christophe Castaner

Le chef de l'État a exprimé son refus au patron de la majorité, Christophe Castaner, qui souhaite s'attaquer aux droits de succession.

FRANCE 2

Pas question de toucher aux droits de succession. Emmanuel Macron a répondu fermement à la question, faisant écho ainsi à la proposition de Christophe Castaner. Le patron de La République en marche s'est prononcé plusieurs fois en faveur d'une réforme, mais le président refuse. "J'ai déjà demandé des efforts aux retraités. Arrêtez de les emmerder", aurait ainsi tranché le chef de l'État, lors d'une réunion avec son staff. Le sujet crée donc une cacophonie au sommet, et une opposition entre les deux hommes pourtant proches.

"L'héritage favorise les grandes richesses"

"On est quand même dans un pays où on doit se poser la question qui est que l'héritage favorise les grandes richesses", avait exprimé Christophe Castaner. Si Emmanuel Macron refuse d'envisager de s'attaquer au sujet, c'est qu'il le juge politiquement explosif. Surtout, il ne veut pas donner l'impression d'augmenter les impôts, alors qu'il s'est engagé à ne pas le faire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une notice d\'explication du ministère du Budget français sur les droits de succession, en 2018.
Une notice d'explication du ministère du Budget français sur les droits de succession, en 2018. (GILE MICHEL/SIPA)