Covid-19, réformes, économie... Emmanuel Macron s'exprimera mardi à 20 heures lors d'une allocution, annonce l'Elysée

Il s'agira de faire "un point sur la situation sanitaire", mais également "un point sur la reprise économique, les réformes qui sont conduites dans notre pays et sur l'ensemble des sujets qui traversent notre pays", a précisé le porte-parole du gouvernement.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron, lors d'une allocution télévisée, le 16 août 2021. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

Bientôt une nouvelle allocution télévisée du chef de l'Etat. Emmanuel Macron s'adressera aux Français mardi 9 novembre à 20 heures, a annoncé vendredi 5 novembre l'Elysée. Il s'agira de faire "un point sur la situation sanitaire", mais également "un point sur la reprise économique, les réformes qui sont conduites dans notre pays et sur l'ensemble des sujets qui traversent notre pays", avait expliqué plus tôt dans la journée, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

Le porte-parole du gouvernement a rappelé qu'Emmanuel Macron s'était déjà exprimé, le 12 juillet 2021, alors que la quatrième vague de coronavirus montait en France. "Il s'était engagé à la fin de son allocution à revenir devant les Français et à s'exprimer une nouvelle fois devant eux", a-t-il expliqué. Le président de la République devrait s'exprimer après le prochain conseil de défense sanitaire qui aura lieu mardi ou mercredi, précise une source parmi l'exécutif, à France Télévisions. A ce stade, la Haute Autorité de santé n'a pas été saisie sur l'intégration de la dose de rappel au pass sanitaire, a appris le service politique de France Télévisions.

Reprise de l'épidémie de Covid-19

Baisse des températures, vaccination qui plafonne, relâchement des gestes barrières : les conditions sont réunies pour favoriser une reprise épidémique qui se confirme en France, après avoir déjà gagné une bonne partie de l'Europe. Jeudi, l'Agence nationale de santé publique faisait ainsi état de 9 502 nouveaux cas et d'un taux de positivité de 2,2% sur les sept derniers jours.

Une semaine auparavant, ce taux, qui mesure la proportion de cas parmi les personnes testées, n'était que de 1,8%. Cette reprise s'est amorcée depuis le mois dernier, comme en témoignent d'autres indicateurs. La semaine du 25 octobre, le taux d'incidence, qui rapporte le nombre de nouveaux cas à l'ensemble de la population, s'inscrivait déjà en hausse de 12% par rapport à la semaine précédente.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.