Corse : Emmanuel Macron dévoile sa stratégie

En duplex depuis Bastia (Haute-Corse), la journaliste Catherine Demangeat fait le point sur la visite d'Emmanuel Macron sur l'île de Beauté et ses relations avec ses deux hommes forts, Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni.

Voir la vidéo
France 3

L'avenir de la Corse est en jeu. Emmanuel Macron, en visite sur l'île depuis hier, mardi 6 février, doit prononcer un discours très attendu cet après-midi. Avant cela, le chef de l'État s'est entretenu hier soir avec les deux nationalistes Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni. On apprend que ces deux hommes ne déjeuneront pas comme prévu avec le président. "Le climat très tendu : la rencontre d'hier soir, après le discours de fermeté du matin, a crispé les élus nationalistes. Une journée jugée 'violente' par un député corse", relate la journaliste Catherine Demangeat depuis Bastia (Haute-Corse).

Boycott du déjeuner républicain

"Du coup, Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni ont décidé de boycotter le déjeuner républicain prévu tout à l'heure à la préfecture. Commentaire d'Emmanuel Macron : 'Je ne fais pas de la politique à partir des déjeuners, je ne suis pas dans les arrière-cuisines'. Par ailleurs, les deux leaders nationalistes n'ont toujours pas confirmé leur présence ici cet après-midi, lors du grand discours du chef d'État sur l'avenir de la Corse", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
En déplacement en Corse, le président de la République, Emmanuel Macron, visite le musée Fesch à Ajaccio, le 6 février 2018. 
En déplacement en Corse, le président de la République, Emmanuel Macron, visite le musée Fesch à Ajaccio, le 6 février 2018.  (CHRISTOPHE PETIT-TESSON/POOL)