Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo Centenaire du 11-Novembre : Emmanuel Macron rend hommage à l’armée coloniale

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Centenaire du 11-Novembre : Emmanuel Macron rend hommage à l’armée coloniale
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le président de la République inaugure un monument en l’honneur des soldats africains qui ont combattu pour la France pendant la Première Guerre mondiale.

Près de 130 00 tirailleurs sénégalais ont combattu aux côtés de nos Poilus pendant la Première guerre mondiale. Contrairement à leur appellation, tous ne sont pas sénégalais. Parmi eux, des Ivoiriens, des Maliens ou des Guinéens, habitants des colonies françaises.

Un plus lourd tribut payé ?

"La légende, la mythologie a vite pris le pas sur la réalité. La carte postale, il y bon banania, le brave tirailleur, le coupe-coupe à la main. Tout ça a fini par créer une énorme allégorie qui a masqué leur rôle réel", explique l'historien Éric Deroo. "Sur 130 000 hommes, il y a quand même eu 25 000 tués, exactement le même ratio que pour les soldats européens", assure-t-il. 

Deux monuments leurs rendent hommage, l'un à Bamako et l'autre à Reims. Emmanuel Macron s'y rend pour se recueillir et honorer la mémoire des soldats de l'armée coloniale mardi 6 novembre, étape de son "itinérance mémorielle".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.