Centenaire du 11-Novembre : en Moselle, les soldats de la bataille de Morhange honorés

Emmanuel Macron rend hommage lundi 5 novembre aux 27 000 hommes qui ont perdu la vie lors de la bataille de Morhange (Moselle) au début de la Première Guerre mondiale. Aucun chef d’État ne s’était jamais rendu sur place.

France 2

C'était l'un des premiers épisodes sanglants de la Première Guerre mondiale. À Morhange (Moselle), l'armée française était mal préparée, mal coordonnée. Elle y perdra 27 000 hommes. La bataille avait duré plus de dix jours et les Allemands l'avaient emporté.

Première visite d'État

Aucun homme d'État n'avait jamais rendu hommage à ces soldats morts au front. "Morhange n'a jamais été visitée par un président ni même par un ministre depuis la fin de la Première Guerre mondiale. Ce sont des journées absolument terribles qui marquent l'histoire militaire française", raconte Joseph Zimet, historien et directeur de la Mission du centenaire. La petite ville de Moselle va enfin recevoir un hommage de la France. Emmanuel Macron est attendu lundi 5 novembre. Une cérémonie est prévue dans la matinée au monument du souvenir de la bataille de Morhange.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron lors d\'un hommage aux poilus à Morhange (Moselle), le 5 novembre 2018.
Emmanuel Macron lors d'un hommage aux poilus à Morhange (Moselle), le 5 novembre 2018. (PHILIPPE WOJAZER / AFP)