Baptême du bébé panda du zoo de Beauval : protocole millimétré et Brigitte Macron aux premières loges

Le bébé panda du zoo de Beauval, dont les parents ont été prêtés à la France par la Chine, sera baptisé lundi 4 décembre après-midi en présence de Brigitte Macron. Pour le choix du prénom, rien n'a été laissé au hasard.

Mini Yuan Zi, le 28 août 2017, dans son incubateur du zoo de Beauval.
Mini Yuan Zi, le 28 août 2017, dans son incubateur du zoo de Beauval. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)
avatar
Adèle BossardfranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Il s'appelle encore Mini Yuan Zi, mais seulement pour quelques heures : le bébé panda du zoo de Beauval, dont les parents ont été prêtés par la Chine à la France, aura enfin lundi 4 décembre son nom officiel. À l'occasion de ses quatre mois, une grande cérémonie est organisée à 14 heures au zoo, à St-Aignan-sur-Cher (Loir-et-Cher), en présence de sa marraine, Brigitte Macron, et du vice-ministre des Affaires étrangères chinois.

Le protocole chinois est très précis

Rien n'est dû au hasard : la tradition chinoise veut en effet que le bébé panda n'obtienne son nom officiel qu'au bout d'une centaine de jours, une fois qu'il est considéré hors de danger. Pour choisir le nom, là encore, le protocole chinois est très précis : les soigneurs de la réserve dédiée au panda, en Chine, proposent une liste de prénoms, charge à la première dame chinoise d’en choisir un. Celle-ci le propose ensuite à la première dame du pays hôte : Brigitte Macron aurait immédiatement accepté.

Un enjeu économique et diplomatique

Notons à cet égard que sous son air de peluche mignonne et particulièrement photogénique, le panda représente un enjeu économique et diplomatique. La Chine ne prête en effet ses bêtes qu'à des pays alliés, pour dix ans maximum, contre une somme d'argent fixée en fonction du nombre de visiteurs.

Le zoo de Beauval bat d’ailleurs des records de fréquentation depuis la naissance du bébé panda, qui n’a pourtant pas encore été montré au public. Il sera présenté aux visiteurs à partir du samedi 13 janvier, lors d’une autre grande cérémonie…