Assemblée nationale : quel rôle pour Élisabeth Borne dans les négociations ?

Publié
Assemblée nationale : quel rôle pour Élisabeth Borne dans les négociations ?
FRANCEINFO
Article rédigé par
T.Maillet - franceinfo
France Télévisions

La Première ministre, Élisabeth Borne, a réaffirmé jeudi 23 juin sa volonté de trouver des compromis avec certains députés pour voter des textes. 

Face aux critiques dont elle est la cible depuis sa nomination au poste de Première ministre, Élisabeth Borne a choisi de répondre jeudi 23 juin dans un entretien accordé à la chaîne d’information LCI. Sur le plateau du 23h de Franceinfo, le journaliste Thibault Maillet rapporte qu’elle s’est dite prête à trouver des compromis. "Qu’on puisse trouver des députés pour voter des textes, évidemment, parce qu’on aura intégré leurs propositions, tout ça au service de notre pays, je suis convaincu que c’est possible"​, a-t-elle ainsi déclaré.

Son entourage "affirme qu’elle est rompue à l’art du compromis"

La Première ministre va s’entretenir avec les principaux représentants des groupes parlementaires à l’Assemblée nationale. "L’entourage d’Élisabeth Borne à Matignon affirme qu’elle est rompue à l’art du compromis. Mais en vérité, aux yeux du président et des principaux partis ​qui participeront potentiellement à une nouvelle coalition, c’est bien elle qui pourrait être la variable d’ajustement en fonction du résultat des négociations", déclare Thibault Maillet. Le journaliste ajoute que "cette situation de flottement pourrait durer, Emmanuel Macron l’a montré, il n’aime pas avoir à revenir sur ses choix. Un membre du gouvernement l’affirme, c’est hors micro : ’s’il l’a reconduite dans la foulée, pas simple de la démissionner dans quelques jours’".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.