Cet article date de plus de deux ans.

Justice : amende pour le couple de la Contrescarpe, à l'origine de l'affaire Benalla

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Justice : amende pour le couple de la Contrescarpe
Article rédigé par
France Télévisions

Leur arrestation Place de la Contrescarpe à Paris le 1er mai est l’origine de l’affaire Benalla. Un couple de trentenaires était jugé pour jets de projectiles envers des forces de l’ordre.

Ils sont trentenaires : lui cuisinier, elle graphiste. Ce couple comparaissait devant le tribunal correctionnel pour jet de projectiles sur des policiers. Ils ont été surnommés "le couple de la Contrescarpe". Frappée par Alexandre Benalla et Vincent Crase, notamment, la jeune femme été interpellée d'une manière plutôt musclée qui avait fait beaucoup parler.

Une amende

Quelques minutes plus tôt, le couple était au milieu de la manifestation du 1er mai qui avait dégénéré : l’homme avait jeté une carafe sur des forces de l’ordre, alors que la jeune femme jetait, elle, un cendrier.
Aujourd’hui, le couple regrette son "acte irréfléchi". Les deux trentenaires ont écopé de 500 euros d’amende chacun, alors que la justice avait requis deux mois de prison avec sursis. Pour leur avocat, "les choses sont terminées" et "la vérité judiciaire a parlé". Mais d’autres rendez-vous avec la justice devraient les attendre, mais ils auront cette fois-ci le rôle de partie civile dans l’affaire qui vise Alexandre Benalla.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Benalla

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.