Cet article date de plus de trois ans.

Alexandre Benalla, Vincent Crase et trois policiers mis en examen

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
benalla mis en examen
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les cinq hommes entendus dans l'affaire Benalla ont tous été mis en examen dimanche 22 juillet. Ils sont placés sous contrôle judiciaire.

Trente minutes après la sortie de l'avocate d'Alexandre Benalla du Palais de justice de Paris dimanche 22 juillet, la nouvelle est tombée. À 21 heures, son client a été mis en examen. Cinq chefs d'accusation ont été retenus : violences en réunion, usurpation de fonction publique, port sans droit d'insignes réglementés, recel de détournement d'images de vidéosurveillance et recel de violation du secret professionnel.

Interdiction de communiquer

Devant les juges, Alexandre Benalla a pourtant tenté de se défendre. Selon lui, le 1er mai, il accompagnait les forces de l'ordre à l'invitation de la préfecture de police et c'est un haut gradé qui lui aurait fourni brassard et casque. Des informations démenties par la préfecture. Vincent Crase, employé de LREM, est mis en examen lui aussi, pour violences en réunion, usurpation de fonction publique et port d'arme prohibé. Quant aux trois policiers soupçonnés d'avoir remis sans autorisation des images de vidéosurveillance à Alexandre Benalla, ils sont mis en examen pour violation du secret professionnel et détournement d'images de vidéosurveillance. Placés sous contrôle judiciaire, les cinq hommes ont interdiction de communiquer avec d'autres protagonistes de l'affaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Benalla

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.