Affaire Benalla : que s'est-il passé le 1er-Mai ?

Jeudi 19 juillet 2018, l'affaire Benalla fait la une de l'actualité. Mais que s'est-il passé ? On fait le point.

France 3

En marge des manifestations du 1er-Mai à Paris, un apéritif militant a dégénéré. En cause ? Les agissements d'un homme notamment. Sur une vidéo, on le voit casqué qui emmène sans ménagement une jeune femme à l'écart. Il n'est pourtant pas policier. Il s'agit d'Alexandre Benalla, un haut collaborateur d'Emmanuel Macron. Toujours sur la vidéo, on voit Alexandre Benalla revenir et s'en prendre à un jeune homme. Il l'empoigne par le cou et le frappe devant des CRS qui ne réagissent pas.

Un simple observateur

Juste avant, un autre homme, chauve, s'en était également pris au même jeune homme. C'est un proche d'Alexandre Benalla. Il ne fait pas non plus partie du dispositif policier même si c'est un gendarme réserviste. Il est actuellement employé par La République en marche, et l'Élysée faisait ponctuellement appel à lui. Un témoin insiste, tout portait à croire qu'Alexandre Benalla faisait partie des forces de l'ordre. Pourtant, ce n'était pas le cas. Alors, pourquoi apparaît-il sur d'autres images de la manifestation, arborant un brassard de police ? Selon l'Élysée, il était autorisé à assister aux opérations de maintien de l'ordre, mais en tant que simple observateur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture écran d\'une vidéo montrant Alexandre Benalla en train de violenter un manifestant à Paris le 1er mai 2018.
Capture écran d'une vidéo montrant Alexandre Benalla en train de violenter un manifestant à Paris le 1er mai 2018. (TAHAR BOUHAFS / TAHAR BOUHAFS )