Affaire Benalla : les victimes présumées des violences ont été identifiées

Les victimes présumées des violences commises par Alexandre Benalla ont été identifiées, révèle franceinfo samedi. Elles souhaitent être entendues par les enquêteurs ultérieurement.

Extrait de la vidéo où on aperçoit le collaborateur d\'Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, empoigner un manifestant durant les manifestations organisées le 1er mai 2018.
Extrait de la vidéo où on aperçoit le collaborateur d'Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, empoigner un manifestant durant les manifestations organisées le 1er mai 2018. (TAHA BOUHAFS / AFP)

L'enquête sur les faits commis le 1er-Mai par Alexandre Benalla avance. Les deux victimes présumées des violences ont été identifiées, a appris franceinfo samedi 21 juillet d'une source proche de l'enquête.

Il s'agit d'une femme et d'un homme, qui ont été filmés sur plusieurs vidéos en train d'être violentés par ce collaborateur de l'Élysée, lors d'une manifestation place de la Contrescarpe à Paris. Ils ont fait savoir aux enquêteurs qu'ils souhaitaient être entendus ultérieurement.

Après leur interpellation, ces deux victimes avaient fait l'objet d'une procédure de vérification d'identité.

Alexandre Benalla est en garde à vue depuis vendredi matin pour violences en réunion par personne chargée d'une mission de service public, usurpation de fonctions, port illégal d'insignes réservés à l'autorité publique et complicité de détournement d'images issues d'un système de vidéoprotection.