Affaire Benalla : les auditions du Sénat agacent

La commission d'enquête sénatoriale a repris ses travaux sur l'affaire Benalla mercredi 12 septembre sous la surveillance du gouvernement et de la majorité qui voient cela d'un mauvais œil.

France 3

L'acte deux de l'affaire Benalla a commencé mercredi 12 septembre. Devant la commission d'enquête au Sénat ce matin, le chef de cabinet d'Emmanuel Macron. François-Xavier Lauch a répété qu'Alexandre Benalla avait agi de son propre chef. Mais celui qui est attendu, c'est Alexandre Benalla en personne, probablement la semaine prochaine. Il voulait se soustraire à la convocation. Mais il a dû plier sous la menace de poursuites judiciaires.

Des auditions inutiles ?

En le convoquant, les sénateurs veulent en savoir plus sur le fonctionnement de l'Élysée, une volonté que dénoncent certains membres du gouvernement, comme Nicole Belloubet, la ministre de la Justice. Au sein de la commission, des proches d'Emmanuel Macron, comme François Patriat, commencent à remettre en cause l'intérêt de ses auditions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Francois-Xavier Lauch, chef de cabinet d\'Emmanuel Macron, devant la commission d\'enquête sénatoriale, le 12 septembre 2018. 
Francois-Xavier Lauch, chef de cabinet d'Emmanuel Macron, devant la commission d'enquête sénatoriale, le 12 septembre 2018.  (BERTRAND GUAY / AFP)