Affaire Benalla : le scandale scruté par la presse étrangère

À l'étranger, la presse scrute l'affaire Benalla qui secoue le gouvernement Macron depuis mercredi 18 juillet et s'interroge sur le silence du président.

France 2

Dans la presse étrangère l'affaire Benalla, premier scandale de la présidence Macron, est suivie de près. "Le gouvernement français chercher à limiter les dégâts" déclare CNN comme la plupart des médias internationaux. L'affaire Benalla est largement commentée et les images diffusées. En Grande-Bretagne le Guardian décrit cette crise comme la pire de la présidence Macron. "Elle endommage le jeune président, car elle remet en question sa promesse de mener une république exemplaire", écrit-il. En dehors de France on s'interroge sure le collaborateur qui fait trembler la présidence "le castagneur dont Macron se serait bien passé" écrit le quotidien Le Soir en Belgique. En Espagne, El Pais souligne que pour la gravité des faits, la sanction est considérée trop clémente.

Une preuve de la gravité de l'affaire

Une couverture médiatique dont s'empare l'opposition. Ce matin, dimanche 22 juillet, à l'Assemblée nationale, la présidente du groupe la Nouvelle Gauche, Valérie Rabault, a lu les titres de la presse étrangère comme preuve de la gravité de l'affaire. L'ensemble de la presse internationale s'interroge sur le silence du président français face au scandale et sur la manière dont il va pouvoir sortir de cette mauvaise passe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Alexandre Benalla, alors chargé de mission à l\'Elysée, à côté du bus de l\'équipe de France de football, à son arrivée à l\'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, le 16 juillet 2018.
Alexandre Benalla, alors chargé de mission à l'Elysée, à côté du bus de l'équipe de France de football, à son arrivée à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, le 16 juillet 2018. (THOMAS SAMSON / AFP)