Affaire Benalla : Emmanuel Macron brise le silence et remet les pendules à l'heure

Emmanuel Macron a choisi de sortir de son silence hier soir, mardi 24 juillet. Le président de la République s'est alors exprimé pour la première fois sur l'affaire Benalla.

FRANCE 2

Le président de la République, Emmanuel Macron, a choisi un comité restreint et conquis hier soir, mardi 24 juillet, pour s'exprimer pour la première fois sur l'affaire Benalla. Devant gouvernement et parlementaires de la majorité, le chef de l'État a affirmé : "Le seul responsable de l'affaire, c'est moi et moi seul." Et d'estimer : "On ne peut pas être chef par beau temps et vouloir s'en soustraire lorsque le temps est difficile".

Une volonté de démentir certaines informations

"S'ils veulent un responsable, il est devant vous. Qu'ils viennent le chercher", a également lancé Emmanuel Macron, face à son auditoire. Plus surprenant, mais également dans son discours, sa volonté de démentir certaines informations ou rumeurs autour de l'affaire Benalla, mais aussi parfois plus personnelles : "Alexandre Benalla n'a jamais détenu le code nucléaire, Alexandre Benalla n'a jamais occupé un 300m² à l'Alma, [...] Alexandre Benalla, lui non plus, n'a jamais été mon amant", a ainsi assuré le Président.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, le 7 juin 2018 à Montréal (Canada). 
Emmanuel Macron, le 7 juin 2018 à Montréal (Canada).  (DAVID HIMBERT / HANS LUCAS)