Cet article date de plus de cinq ans.

À Orléans, Macron fait de Jeanne d'Arc une référence à suivre

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
macron
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Emmanuel Macron s'est rendu à Orléans ce dimanche 8 mai. Il était le président d'honneur des traditionnelles fêtes célébrant la délivrance de la ville par Jeanne d'Arc. À travers son hommage, le ministre s'est posé en rassembleur au-delà des clivages gauche-droite.

Une parade aérienne, un défilé militaire et une tribune. Rien que pour lui ce dimanche après-midi à Orléans. L’occasion pour Emmanuel Macron de disserter sur sa vision de la république et de  l'identité de la France. Il multiplie les références historiques pour s'approprier la figure de Jeanne d'Arc. Ni de droite ni de gauche, il se reconnaît en elle, l'audacieuse. Souriant, charmeur, le ministre de l'Économie se prête au jeu du bain de foule. Et plus loin, à la question : "s'agit-il d'un premier pas vers une possible candidature", il répond par un clin d'oeil énigmatique sur son ambition présidentielle.

Une stature qui se forge

Et même si certains sont venus le huer, nombreux sont ceux qui croient en lui. "Il n'est pas moins qualifié que le président pour parler de choses qui sont importantes pour l'ensemble des Français", lance un homme au micro de France 3. Pour ce premier discours solennel et régalien, il a voulu prendre de la hauteur. Étape par étape, Emmanuel Macron tente de se forger une stature présidentielle. Néanmoins, il est encore bien seul. De nombreux politiques de droite comme de gauche ont boycotté son hommage à Jeanne d'Arc.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.