11-Novembre : Emmanuel Macron commémore pour la première fois l'Armistice

Au lendemain des commémorations en Alsace, Emmanuel Macron a célébré l'Armistice de la Première Guerre mondiale ce samedi 11 novembre, en honorant la mémoire de Georges Clemenceau.

Voir la vidéo

Premières commémorations du 11-Novembre pour Emmanuel Macron. Pluvieuse, mais solennelle. Le chef de l'État a, comme le veut la tradition, déposé une gerbe sur la tombe du Soldat inconnu. Visage grave, le président s'est ensuite recueilli. Il y a 99 ans à 11 heures, ce même clairon raisonnait dans les tranchées pour marquer la fin de la Grande Guerre. Un à un, les noms des soldats morts pour la France sont égrenés. Autant de souvenirs pour les enfants et petits enfants de poilus, venus assister aux cérémonies sur les Champs-Élysées.

Hollande et Sarkozy présents

Traditionnelle revue des troupes, puis Emmanuel Macron salue les pupilles de la nation, les enfants dont les parents sont morts pour la France ou victimes d'attentats. Enfin, revue plus politique. Poignée de main plus appuyée, chaleureuse, avec ses prédécesseurs, François Hollande et Nicolas Sarkozy. Le président a commencé cette journée de commémorations par une visite au musée Georges Clemenceau. Une volonté très politique d'honorer l'homme qui, il y a tout juste 100 ans, a pris les rênes du gouvernement, a remobilisé les Français, au moment où le pays était menacé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron se tient devant une statue de Clémenceau à Paris, le 11 novembre 2017.
Emmanuel Macron se tient devant une statue de Clémenceau à Paris, le 11 novembre 2017. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)