Emmanuel Macron veut "concentrer" deux milliards d'euros de baisses d'impôts sur "les classes moyennes" d'ici à 2027

Le président de la République a déclaré lundi soir avoir demandé à son gouvernement de faire des propositions à ce sujet.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, à l'Elysée, le 11 mai 2023. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

Le président Emmanuel Macron veut "concentrer" deux milliards d'euros de baisses d'impôts sur "les classes moyennes" d'ici à 2027, "quand la trajectoire budgétaire le permettra dans ce quinquennat", a-t-il annoncé, lundi 15 mai, sur TF1. "J'ai demandé au gouvernement de me faire des propositions", a-t-il ajouté.

Le chef de l'Etat n'a pas précisé les mesures envisagées. "J'ai demandé au gouvernement d'y travailler, mais je ne veux pas ici fermer des portes parce qu'il peut y avoir des choses intelligentes à faire sur une partie des charges que vous payez, des cotisations que vous payez quand vous êtes salarié", a-t-il souligné.

"Des revenus entre 1 500 et 2 500 euros"

Quand les baisses d'impôts pourraient-elles intervenir ? "Quand la trajectoire budgétaire le permettra dans ce quinquennat, dans cette mandature", a répondu Emmanuel Macron sans plus de détails. Le chef de l'Etat avait déjà insisté sur les "classes moyennes" dans un entretien au journal L'Opinion, dimanche, citant "ceux qui sont trop riches pour être aidés et pas assez riches pour bien vivre", avec des "revenus entre 1 500 et 2 500 euros".

Ce mantra est aussi martelé depuis plusieurs semaines par le ministre des Comptes publics, Gabriel Attal. Très impopulaire après l'adoption au forceps de la réforme des retraites, Emmanuel Macron s'est engagé dans une séquence économique, axée sur la réindustrialisation, avec l'annonce de plusieurs investissements, notamment dans les Hauts-de-France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.