DIRECT. Suivez le meeting de Nicolas Sarkozy dans le Nord

L'ancien chef de l'Etat effectue son "retour au peuple" jeudi, lors d'une réunion publique à Lambersart, près de Lille (Nord).

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

Après l’annonce, vendredi 19 septembre, de sa candidature à la présidence de l’UMP, Nicolas Sarkozy effectue, jeudi 24 septembre, son premier déplacement à Lambersart (Nord). Il va y prononcer son premier discours de campagne, que vous pouvez suivre en direct sur francetv info. 

"Jeudi, c'est le retour au peuple dans le Nord", proclame son porte-parole, le député-maire de Tourcoing, Gérald Darmanin, au sujet de ce département où le Front national réalise des scores importants.

Le meeting se tient devant une salle d'au moins 2 000 personnes, dans la ville d'un des centristes de l'UMP, Marc-Philippe Daubresse, et à quelques encablures de la maison natale du général de Gaulle, soulignent ses soutiens, à l'heure où Nicolas Sarkozy veut montrer sa faculté à rassembler, et semble s'inspirer du gaullisme, en mettant notamment en avant le recours aux référendums.

L’objectif pour l'ancien président, s'il redevient patron de l'UMP : bâtir "un très grand rassemblement en février ou en mars", selon son porte-parole. Nicolas Sarkozy  est attendu aussi sur les idées, alors que pour ses adversaires, son retour tient pour l'instant plus de la forme que du fond. "Il va réaffirmer aussi son attachement aux primaires. La primaire, il n'en a pas peur", ajoute-t-il.

Le discours de l'ancien président devrait durer 45 minutes, selon Gérald Darmanin. "Il parlera de la France, de son retour nécessaire sur la scène européenne. Il évoquera aussi la politique économique nécessaire pour relancer la croissance, le progrès technique, le nouveau modèle social à inventer." 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #SARKOZY

22h41 :  "Le pouvoir peut agir comme le ferait une drogue en termes d'accoutumance. On n'en a jamais assez." La citation serait signée Nicolas Sarkozy et serait issu du manuscrit d'un livre écrit en 2011 et jamais publié, révèle Le Point.

Dans cet ouvrage, il effectuait un début d'autocritique, à l'image de ses déclarations lors de son retour télévisé sur France 2.

21h52 : "Un programme de combat contre notre modèle social"

 Jean-Christophe Cambadélis critique le premier meeting de Nicolas Sarkozy à Lambersart. "Fonctionnaires, chômeurs, immigration, tout y passe. Nicolas Sarkozy fait revivre tous les poncifs de la droite dure", ajoute dans un communiqué le premier secrétaire du PS.

20h31 :  Bonjour, @anonyme. Le maire de Lambersart Marc-Philippe Daubresse évoque un coût d'"environ 4 500 euros, à 10 % prèsdans Le Parisien. La charge serait assumée par l'association des Amis de Nicolas Sarkozy. Pour plus de précisions, je vous invite à lire cet article de France 3

20h31 :  Combien coûte ce meeting ? Je croyais que l'UMP était en faillite.

20h03 :  Rassembler sans opposer c'est comme ça que la France gagne.

20h03 :  Entre Sarkozy et Hollande, le choix est simple : je préfère le 3ème.

20h03 :  Que Monsieur Sarkozy retourne faire ses conférences et qu'il nous foute la paix !

20h02 :  Avec les affaires en cours, la sagesse serait de se taire. Les militants de l'UMP auront-ils l'intelligence de désigner celui qui a mené leur parti à la faillite ?

20h02 :  Peu de commentaires élogieux après ce premier meeting de Nicolas Sarkozy.

19h59 :  L'ancien président a terminé son meeting de Lambersart. Il a tenu un discours de véritable candidat à la présidentielle et a recyclé beaucoup de promesses faites en 2012, comme le remarque notre journaliste Bastien Hugues.

19h50 : "Ce n’est pas à la France de s’adapter à toutes les différences. L’effort d’intégration se doit d’être au minimum partagé." Après avoir expliqué le besoin de reconquérir l'électorat qui se tourne vers le FN, l'ancien président tient un discours très offensif sur l'immigration en annonçant vouloir remettre en cause les accords de Schengen et en souhaitant modifier le fonctionnement de l'aide médicale d'Etat (AME).

19h46 : "N’a-t-on pas fini par aller trop loin dans la promesse d’une société où les vacances, les jours fériés, les RTT sont devenus le but ultime ?"

 L'ancien président semble dégainer une nouvelle fois le thème du "travailler plus pour gagner plus", qui a fait le succès de sa campagne en 2007.

19h44 :  J'ai de nouveau envie de voter à gauche....

19h44 :  Vous n'êtes pas prêt de gagner monsieur l'ex président.

19h44 :  Beaucoup de gens ont la maladie d’Alzheimer à Lambersart, bizarre non !

19h44 :  Pour l"instant, dans les commentaires vous en semblez pas convaincus par le discours de Nicolas Sarkozy.

19h45 : "Il faut sans délai mettre fin aux querelles, aux disputes dérisoires qui ont, j'ose le mot, ridiculisé notre famille politique ces deux dernières années"

 L'ancien président est revenu sur les difficultés rencontrées par son parti ces deux dernières années.

19h40 :  Nicolas Sarkozy propose de mettre fin au statut de la fonction publique à vie, propose de travailler davantage et souhaite réduire le nombre de fonctionnaires. Il dessine enfin sa ligne politique, résolument à droite.

19h35 :  Notre journaliste Marie-Violette Bernard rapporte quelques réactions recueillies dans le public de militants.

19h33 :  Le candidat à la présidence de l'UMP annonce qu'il souhaite exploiter les gaz de schiste en France.

19h31 :  "Il y aura des primaires, comment pourrait-il en être autrement", a affirmé Nicolas Sarkozy.

19h28 :  Un incident a perturbé le meeting de Lambersart. Des militants ont brandi une pancarte "Bymalion". Ils ont été évacués de la salle sous les sifflets des militants, raconte sur Twitter notre journaliste Marie-Violette Bernard.

19h37 : "Il y aura des primaires, comment pourrait-il en être autrement"

 L'ancien président tente de rassurer ses concurrents à l'UMP, qui mettent en doute sa volonté d'organiser des primaires ouvertes en 2016 pour la présidentielle. "Le moment venu, chacun pourra choisir celui ou celle qu'il considère comme le meilleur", ajoute Nicolas Sarkozy.

19h20 : "On s'attendait au pire, au moins, de ce point de vue, on n'a pas été déçu."

 Première attaque contre François Hollande, l'ancien président a une nouvelle fois raillé l'anaphore "Moi, président".

19h16 :  Oui, vous pouvez suivre le discours en direct sur notre site.

19h16 :   Bonsoir, le discours de Nicolas Sarkozy est à suivre sur votre site ?

19h15 :  L'ancien président s'est expliqué sur cette question dés le début de son discours. Selon lui, il n'a pas voulu donner raison aux jihadistes : "La démocratie française ne s'arrête pas".

19h15 :  Trois jours de deuil national pour Hervé Gourdel...Monsieur Sarkozy n'aurait il pas pu reporter son meeting ???

19h16 :  Le candidat à la présidence de l'UMP débute son discours. Il commence par un hommage à l'otage décapité hier, Hervé Gourdel"assassiné par des gens dont la barbarie fait honte à l'humanité". Il enchaîne sur une courte minute de silence.

19h07 :  L'ancien président vient d'arriver dans la salle pour son meeting à Lambersart. Son discours est à suivre en direct. Notre journaliste Marie-Violette Bernard est sur place.

18h45 :  @unsciencespieste, tout à fait, et c'est à suivre ici. Le meeting de Lambersart (Nord) devait commencer à 18h30 et le discours à 19h15, mais il semblerait que la soirée prenne un peu de retard.

18h45 :  Le discours de Nicolas Sarkozy sera-t-il diffusé ?

18h01 :  A 18h30, à Lambersart (Nord), Nicolas Sarkozy, qui brigue la présidence de l'UMP, donne son premier meeting de campagne. Notre journaliste Marie-Violette Bernard est sur place. Les militants sont déjà nombreux devant la salle.

16h43 :  Depuis l'affaire Bygmalion et les dépassements de frais de campagne de 2012, la question du financement des meetings est sensible au sein de l'UMP. L'entourage de Nicolas Sarkozy l'assure : ce soir, à Lambersart (Nord), tout sera payé par l'Association des amis de Nicolas Sarkozy. Mais les montants annoncés divergent. Combien ça coûte ? Qui paie ? Eclairage de France 3 Nord Pas-de-Palais.