Démission de Christiane Taubira : un revers pour François Hollande ?

En plateau, Michel Dumoret revient sur la démission du gouvernement de la garde des Sceaux.

FRANCE 3

L'Élysée a annoncé dans un communiqué ce mercredi 27 janvier, la démission de Christiane Taubira. Un départ qui risque de poser des problèmes à François Hollande. Sa démission bouscule l'équilibre politique du gouvernement puisqu'elle incarnait la gauche de la gauche au sein de l'exécutif. Elle est d’ailleurs devenue une icône pour ceux qui accusent le chef de l'État de mener une politique sociale-libérale. "Du coup, c'est toute la stratégie pour 2017 qui est à revoir pour François Hollande. Après la démission de la ministre de la Justice, le président aura bien du mal à faire revenir les écologistes au gouvernement. C'était son projet : rassembler le plus possible la gauche", explique en plateau Michel Dumoret.

Une liberté de parole retrouvée

Le deuxième danger pour François Hollande est que Christiane Taubira, désormais sortie du gouvernement, va retrouver sa liberté de parole. "Une liberté retrouvée qui pourrait la pousser peut-être à se porter candidate à des primaires à gauche si primaires il y a", conclut le journaliste de France 3

Christiane Taubira lors de son départ du ministère de la Justice, le 27 janvier 2016 à Paris.
Christiane Taubira lors de son départ du ministère de la Justice, le 27 janvier 2016 à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)