Défense : La décision de François Hollande saluée par Hervé Morin

Pour aller plus loin sur la question de sécurité et des intérêts de la France, c'est le face à face entre Hervé Morin et Eduardo Rihan Cypel.

France 3

"En quelque sorte, on ne fait que boucher un trou face à des recettes qui ne sont pas arivées", estime Hervé Morin, député UDI, ancien ministre de la Défense. Il considère donc qu'il n'y a pas d'argent supplémentaire mais de l'argent en moins. Pour Eduardo Rihan Cypel, député PS, membre de la commission nationale de la défense nationale, le gouvernement "assure la sécurité et la protection des Français".

Une aide de l'Europe salutaire

Hervé Morin se déclare satisfait de la décision de geler les réductions d'effectifs. "Il fallait absolument une pause dans la réduction des effectifs", affirme-t-il. Eduardo Rihan Cypel estime quant à lui que "l'Europe doit mettre la main à la poche, à la fois en moyens humains opérationnels mais aussi en moyens financiers". Il prévient cependant : "S'agissant de la France, nous devons avoir les moyens de nous protéger nous-mêmes".

Le JT
Les autres sujets du JT
Hervé Morin, le 25 juin 2014, à l\'Assemblée nationale, à Paris.
Hervé Morin, le 25 juin 2014, à l'Assemblée nationale, à Paris. (VALENTINA CAMOZZA / CITIZENSIDE / AFP)