Défense : François Hollande impose une rallonge dans le budget

Face à la menace terroriste, François Hollande a annoncé, mercredi 29 avril, une hausse du budget de la Défense. Jeff Wittenberg fait le point depuis le palais de l'Élysée, pour France 2.

FRANCE 2

Pour le porte-parole du gouvernement, tout comme pour l'entourage de François Hollande c'est "la persistance du risque terroriste qui justifie cette rallonge", rapporte Jeff Wittenberg depuis le Palais de l'Élysée. C'est ici que se tenait, mercredi 29 avril, un Conseil de Défense au cours duquel, François Hollande a annoncé une hausse du budget alloué aux armées.
"François Hollande est dans la ligne de ce qu'il disait aux armées dans ses voeux sur le porte-avion Charles de Gaulle, quelques jours seulement après les attentats de Paris", explique Jeff Wittenberg. "Cette nouvelle situation justifie un nouveau regard sur le budget de l'armée", avait alors dit le chef de l'État.

"Tout son poids dans la balance"

"François Hollande a mis tout son poids dans la balance pour imposer cette rallonge, quitte à demander - et ce sera inévitable - à d'autres ministères de faire des efforts voire des sacrifices", explique le spécialiste de France 2, qui tient a rappeler que le "Président a également promis qu'il n'y aurait pas de nouvelle hausse des impôts".

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande tient une conférence de presse après un Conseil de défense à l\'Elysée, le 29 avril 2015.
François Hollande tient une conférence de presse après un Conseil de défense à l'Elysée, le 29 avril 2015. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)