Crise des migrants : Rama Yade estime qu'il faut "réfléchir au long terme" et "à l'employabilité"

Rama Yade était l'invitée politique du dimanche 20 septembre sur le plateau du Soir 3.

France 3

Dimanche 20 septembre, Rama Yade, vice-présidente du Parti radical (UDI) et conseillère régionale d'Ile-de-France, était sur le plateau de Soir 3. Elle s'est exprimée sur d'éventuels quotas de répartition de réfugiés par pays. "Le problème, aujourd'hui, n'est plus la question de la répartition des réfugiés c'est 'pour quoi faire' ?" Elle précise qu'au-delà des problèmes de place dans les centres se pose aussi la question du long terme : "Que vont devenir ces réfugiés sur notre territoire ?"

Rama Yade propose de mettre en place "une carte européenne qui permette de savoir quels sont les métiers de chacun" afin de leur assurer l'intégration la plus rapide possible. Elle souligne la nécessité "de réfléchir au long terme" et à "l'employabilité" de ces personnes.

Accompagner l'opposition syrienne

Concernant les frappes aériennes de la France en Syrie, Rama Yade estime que "ce n'est pas une solution suffisante. Et encore une fois, la question préalable à tout cela est de savoir pour quoi faire. Quelle est la solution politique derrière ?" Pour elle, il est impératif "d'organiser l'opposition syrienne en les aidant à s'armer".

Le JT
Les autres sujets du JT
La vice-présidente de l\'UDI, Rama Yade, le 29 janvier 2014.
La vice-présidente de l'UDI, Rama Yade, le 29 janvier 2014. (JOEL SAGET / AFP)