Claude Guéant jugé pour détournement de fonds publics

Claude Guéant comparaît à partir de ce lundi 28 septembre devant le tribunal correctionnel de Paris. L'ancien ministre de l'Intérieur est soupçonné d'avoir puisé de l'argent dans les frais de la police.

France 2

Ministre de l'Intérieur, secrétaire général de l'Élysée, directeur de la Police nationale, Claude Guéant a occupé plusieurs postes stratégiques au sommet de l'État, comme le rappelle le spécialiste des affaires de justice de France 2, Dominique Verdeilhan. Aujourd'hui, il comparaît pour des faits qui lui sont reprochés alors qu'il était directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy. Entre juillet 2002 et mars 2004, il recevait chaque mois une cagnotte de 10 000 euros. Une cagnotte censée servir au départ à des frais d'enquête et de surveillance, mais surtout une pratique, celle des fonds secrets non déclarés, devenue illégale à partir de 2002.

Plusieurs autres affaires

Claude Guéant doit répondre aujourd'hui de recel de détournement de fonds publics. Mais l'ancien ministre est aussi mis en examen dans un dossier de toiles flamandes. Il a également été placé en garde à vue dans d'autres procédures. Il se dit victime d'un acharnement judiciaire et médiatique.

Le JT
Les autres sujets du JT